Pathologie des façades

Notre préconisation prend en compte la pathologie des façades pour réaliser le devis.

Les différentes pathologies des façades sont liées au type de revêtement et à l’architecture du bâtiment.

Chaque revêtement :

  • Revêtement plastique épais (RPE)
  • Revêtement souple d’imperméabilité (RSI)
  • Enduit hydraulique de type monocouche gratté,

fait l’objet d’une étude précise sur le site par notre entreprise.

La pathologie des façades : Le constat

Observons les façades dans leur nature et leur forme.

  • Quelle que soit la couleur des traces liées à la pathologie de vos façades, vert, rouge, bleu, jaune orangé, gris ou noir, les salissures visibles sur le ravalement sont la manifestation de la présence de micro-organismes.
  • Comme ils ont besoin d’eau pour germer et proliférer, il faut limiter l’humidité sur les points singuliers des façades propices à l’arrivée et au développement de ces micro-organismes.

La pathologie des façades : Le diagnostic

Les principaux micro-organismes responsables des salissures en façade

  • Les bactéries vivent avec ou sans air, ont besoin d’eau liquide et peuvent avoir une action corrosive sur les revêtements. Elles sont présentes dans les salissures de couleur verte ou noire.
  • Les algues sont présentes dans les salissures de couleur verte, rouge, bleue ou noire.
  • Les champignons sont présents dans les salissures de couleur brune à noire.
  • Les lichens sont présents dans les salissures de couleur jaune orangé à gris.
  • Les champignons, les mousses et les lichens appartiennent à la famille des végétaux cryptogamiques.

Les facteurs influant sur le développement des micro-organismes

  • L’eau est indispensable pour la vie des micro-organismes.  C’est le vecteur de contamination par excellence.
  • L’exposition : il faut souligner l’importance de l’orientation d’un bâtiment vis-à-vis de la pluie battante et des vents dominants.

La pathologie des façades : les bonnes pratiques

  • Limiter la porosité du revêtement de façade en effectuant un ravalement peinture.
  • Prendre en compte le cheminement du ruissellement de l’eau sur les façades surtout au niveau des points singuliers.
  • Éviter la stagnation de l’eau sur les façades pour éviter de créer des zones propres à l’implantation des micro-organismes en créant des gouttes d’eau.
Ravalement 95 Franconville pathologie des façades Salissures
ENT REGNAULT DIDIER, 95, RAVALEMENT, PEINTURE, Pathologie des façades : Algues rouge sur un pignon.
Ravalement 95 Franconville Beauchamps pathologies des façades

Les commentaires sont fermés.